L’huile moteur 10w40 : pour quel type de véhicule ?

huile moteur 10w40

La vidange est une tâche indispensable à la santé du moteur d’un véhicule. Mais avant de s’y mettre, il convient de bien choisir l’huile à appliquer.

L’importance de bien choisir votre huile moteur

Toutes personnes qui utilisent un véhicule doivent probablement savoir que toutes les huiles ne conviennent pas à tous les moteurs. Bien entendu, le moteur d’une automobile comme celui d’une moto a besoin de lubrification en permanence. Le choix de la bonne huile est donc crucial. Le bon fonctionnement du moteur, mais aussi sa longévité en dépend. Cependant, les utilisateurs ont souvent l’embarras du choix avec la diversité des marques, des indices et des normes. Le plus souvent, ils hésitent entre :

Avant de sélectionner un lubrifiant moteur, il est souvent conseillé de jeter un œil sur le dos du bidon. En effet, les normes appliquées y sont souvent indiquées, à savoir ACEA, API ou VW. Concernant le choix des marques, il conviendra de considérer les préconisations du constructeur. Parailleurs, il faudra se baser sur le prix qui dépend généralement de la nature du liquide et de la marque. Du côté de l’indice de viscosité, l’ancienneté et la modernité du moteur sont à prendre en compte. Apparemment, la 10w40 est conseillée pour les moteurs récents. Ce lubrifiant dit « semi-synthétique » proposerait un excellent niveau de protection. En revanche, il requiert un espacement de vidange d’environ 10 000 km pour un moteur diesel. Il ne faut pas oublier que le style de conduite et les types de trajets réalisés constituent d’autres critères de choix.

Les traits distinctifs du lubrifiant moteur 10w40

Avant toute chose, il importe de rappeler qu’il ne faut pas mettre n’importe quel lubrifiant dans n’importe quel moteur. Autrement dit, l’huile moteur 10w40 n’est pas à mettre dans un moteur quelconque. Il s’agit d’un produit multigrade avec une viscosité de 10 à faible température. D’où ses avantages pour le démarrage à froid pouvant osciller vers -20 ° au maximum. Si les grades de viscosité à haute température vont de 20 à 60 °, celui de 40 est plutôt moyen. D’ailleurs, les experts affirment qu’un nombre faible indique une bonne réduction des grattements entre les pièces du moteur. Comme susmentionnée, l’huile 10w40 renferme de l’huile minérale et de l’huile de synthèse.

En optant pour cette huile multigrade, les automobilistes et les motards n’auront plus à se soucier de l’état de leur moteur. Les risques de frottements entre les éléments qui composent ce dernier sont favorablement réduits. Sans parler du fait que la présence de la bonne huile contribue au nettoyage du moteur. Ainsi, les utilisateurs profiteront d’un moteur en parfait état de marche toute l’année. Reste à savoir où se procurer une huile semi-synthétique adaptée à son véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *